Liens

Topo

17 juillet 2015

Dans le Topo "Pyrénées du Levant" à la page 380, il faut inverser la position des sommets Vallettes et Vinyola. Vinyola est à gauche des Vallettes sur la carte.



Cambre d’Aze Petit Péric

10 septembre 2009

je commence par le Cambre d’Aze... J’ai fait la voie Exiga il y a dejà quelques années, et j’avais remarqué sur la gauche en contrebas du relais à la sortie du dièdre en 6a un relais spité avec maillon... J’étais sorti par la variante de Gauche, sur des lames instables plutôt scabreuses. Je suis retourné cette année pour refaire la voie en pensant sortir soit par la voie originale du pilier, soit par ces longueurs équipées, ce que nous avons finalement fait. Elles correspondent à la voie du grand dièdre, du 5+ où il faut rajouter quelques protections et faire attention au tirage et aux pierres instables. Je crois que la combinaison des longueurs 1, 2, 3, 4, 5 de la voie Exiga et des deux dernières du grand dièdre soit la plus intéressante et la moins "péteuse" du point de vue du rocher... Même si les lichens ne manquent pas dans la partie basse du pilier... Le courageux qui brossera un peu les longueurs ou nettoiera le dièdre se gagnera une belle place au paradis... Donc, bilan des courses : la sortie, ou partie "difficile" de la voie du grand dièdre est en partie équipée de spit, dont 1 a été "explosé" par une chute de pierre. La précision peut être importante pour les intéressés... Concernant le Petit péric, sur le versant qui surplombe les lacs des camporells, on voit un triangle rocheux de 200m environ dans lequel en hiver se forment deux goulottes. J’ai gravi celle de gauche en 2000 deux jours aprés qu’un ami l’ait lui-même faite. Je n’ai aucun moyen de savoir si elles avaient été grimpées auparavant. L’ouverture est probable, dans ce cas, elle aurait été faite par Thomas Donadille en février 2000, et propose des difficultés autour du 2/III en cotation canadienne, soit un AD+, pour 200m de longueur. L’année suivante, en février 2001 donc, j’ai gravi la petite goulotte légèrement dessinée sur la gauche, toujours 200m, un pas de mixte (4 en rocher) pour la rejoindre, puis du 3/III, doit un D. Reste à confirmer qu’il s’agit d’ouvertures... Jean



Canigou, Mariailles

1er septembre 2009

Dans la voie des secouristes, à été rajouté un point dans la longueur facile, au dessus du piton (seul pt de la longueur sur l’écaille). Il y a une voie nouvelle aussi à gauche, en 6 longueurs dans le 4c-5b.



Canigou

6 juillet 2009

Les sangles ont été changé à voie de Lunule partie à Mariailles. Le relais N°2 de descente de la MSFR comporte désormais deux goujons et plaquettes. Il existe une voie en plus dans la partie supérieure du rocher Pierre Taule à Mariailles, voie "Jackson" Nouvelle voie au Pilier de l’ENSA en 6a+ tout équipé à droite de la MSFR.



Canigou

5 juillet 2009

Topo guide : Pyrénées du Levant, page 147 Les ancrages de Lunule partie (Mariailles) sont composés principalement de cordes nouées en boucle, celles-ci sont passées au travers de tunnels creusés (avec une perceuse) dans les écailles de la roche. La fragilité des cordes à l’UV demande pour le grimpeur d’être vigilant quant à leurs solidités. La dernière date du remplacement de celles-ci est le 4 juillet 2009. Taille des cordes nouées en boucle L1 : 90,80 et 70 cm– L2 : 85, 80, 80, 80 - L3 : 120, 80, 110, 70 – L4 : 80, 80, 100, 80, 80, 100.



Topo

5 septembre 2008

Topo guide : Pyrénées du Levant Une petite remarque sur la longueur des voies pour aveillants du haut : certaines nécessitent un corde de 70 m et deux grandes voies de 80 m. page 313, il existe une nouvelle voie entre mandarine et rodin , en 6a+ le nom de la voie est "Marie-Jo" une infirmière du CAF saillagouse, qui malheureusement vient de se tuer en montagne.



DVD

18 juillet 2008

DVD : Pour devenir Guide de Haute Montagne, de nouveaux candidats entrent chaque année à l’ENSA, l’Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme située à Chamonix. En 4 ans de formation, ils vont associer leur passion pour la Montagne à l’engagement de prendre des clients sur leur corde. Leurs aînés, guides « de père en fils » ou « extérieurs à la vallée », témoignent de l’évolution de ce métier. Du « guide pour riche Monsieur » du début du siècle au « guide animateur de groupe » voué à l’économie de loisirs, la relation qui unit le guide à son client oscille entre tradition et innovation. Prenant appui sur l’aventure humaine de leurs prédécesseurs, ce documentaire accompagne les futurs guides dans leur parcours. Un apprentissage parsemé de joies et de doutes qui font d’eux, à leur tour, des Hommes sur la Montagne avec cette flamme dévorante et fragile qui anime leur désir d’altitude. http://www.deshommessurlamontagne.be.



Informations

10 janvier 2007

Des informations sur la glace et des photos sur : http://geraldicenineduperray.spaces.live.com/